"Le Chant du périnée"
 

ANDRÉ MANOUKIAN 

Conférence psycho-érotique pianotée

andre-manoukian-le-chant-du-perinee-emmanuelle-nemoz basse def.jpg
Samedi 11 septembre 20h30 / Salle des Dominicains 30€ (rangs 1à 16) /  20€ (rangs 16 à 22)

©Emmanuelle Nemoz.

" Savez-vous que le premier microsillon fut inventé en 3000 avant JC dans une pyramide égyptienne ?
Que les chanteurs à la voix aiguë affolent les filles ?
Que l'expression ''Con comme un ténor" est justifiée par les lois de l'acoustique ? Que l'exécution de Robespierre a donné naissance au Jazz ? Que les notes de la gamme influencent nos humeurs ?
 
Assis au piano, André Manoukian nous propose un parcours érudit et déjanté dans l'histoire de la musique et du chant.
Il nous explique pourquoi certaines notes nous tirent des larmes, quand d'autres nous angoissent ou nous rendent idiots d'amour.  
Il nous fait partager la magie de la création musicale.
 
Si le petit Wolfgang, à 3 ans, cherchait « les notes qui s'aiment » sur son clavecin, donnant au passage la plus belle définition de la musique, l'inspiration suprême, c'est… quand on se fait larguer. Un bon chagrin d'amour, rien de mieux pour composer…
 
Tachant de percer le mystère de la voix, il nous emmène des Égyptiens de l'Antiquité aux divas du jazz en passant par les castrats de la Renaissance.
De sa cure de désintoxication vocale à sa rédemption grâce à Pythagore et Claude François, André Manoukian nous brosse une histoire de la musique comme vous ne l'avez jamais entendue
 

Né en 1957 à Lyon de parents arméniens, André Manoukian se passionne pour le piano dès l'âge de 6 ans. D’abord étudiant en médecine, il part étudier la musique à la Berklee School of Music de Boston. Pianiste de jazz, compositeur, il a écrit pour Liane Foly et collaboré avec Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Diane Dufresne, Janet Jackson, Malia... 

Son album « So in love », se classe en 2010 dans les cinq meilleures ventes de jazz. Il y explore les grands standards de Cole Porter, Burt Bacharach et George Gershwin chantés par la nouvelle scène :  Emily Loizeau, Helena Noguerra, Benjamin Siksou ou China Moses.

Ouvert à toutes les influences,  il explore ces dernières années, le terroir musical arménien de ses origines familiales. 
André Manoukian est également connu auprès du grand public pour sa participation, en tant que juré de la Nouvelle Star (M6) et pour sa chronique musicale sur France Inter. 

Présentation du spectacle