Cinéma !
 

Jeanne CHERHAL  

FRA - PORTRAIT - JEANNE CHERHAL-© Gilles Vidal (2).jpg

 ©Gilles Vidal

Une production Les Visteurs du soir / L'institut Lumière

Vendredi 9 septembre 20h30 / Salle des Dominicains 30€ / TR 20€ 

« En 2019 à Lyon, quand Jeanne Cherhal a chanté la chanson du Parrain devant 3 000 personnes à l’occasion de la remise du Prix Lumière à Francis Ford Coppola, et qu’elle l’a fait de façon si belle et si personnelle, j’ai vite compris qu’on ne pouvait pas en rester là. Trois minutes et vingt secondes, c’était trop court, Se souvient Thierry Frémaux directeur de l'Institut Lumière .

 

« Parle plus bas mais parle encore, de l’amour fou, de l’amour fort… ». Le désir de la revoir et de l’entendre a commencé là, à ces mots, à ces notes. (…) Un an plus tard, en octobre 2020, elle s’est installée seule en scène, rue du Premier-Film, et a visité sa propre histoire du cinéma.

 

Elle peut tout faire, Jeanne, et elle a tout fait : « La Chanson d’Hélène » pour se souvenir de Romy Schneider et de Michel Piccoli, « Porque te vas » de Carlos Saura, le mini-concerto de « L’Horloger de Saint-Paul » écrit par Philippe Sarde et « Jésus revient » où elle s’amuse à faire chanter la foule.

Au total, un spectacle unique et imprévisible qui a laissé le public enchanté.

Les chansons de cinéma relèvent d’un genre musical à part, à mi-chemin entre l’intime et le mythologique, entre le personnel et le collectif.

Jeanne a choisi elle-même les morceaux qu’elle interprète et on sent qu’elle les aime, en même temps que son interprétation en renforce le mystère. Ils sont à elle pour un soir mais elle les offre pour toujours. »

"Tout l’enjeu  a été pour moi de piocher dans ce répertoire infini, afin d’inventer une balade cinématographique en réarrangeant pour le piano-voix les morceaux qui m’attiraient le plus.

J’envisage ce concert comme un objet en mouvement, un instantané de plaisir musical, et surtout une merveilleuse occasion de chanter mon amour pour le cinéma. » Jeanne Cherhal 

Extrait du spectacle

Chanteuse, autrice-compositrice, pianiste, Jeanne Cherhal est affiliée au courant de la nouvelle scène française des années 2000.

Seule au piano ou en compagnie de musiciens pop rock voire d'un orchestre, elle flirte une première fois  avec le succès grâce au titre « Le Petit voisin ».

 

En 2004, son album Douze Fois Par An lui vaut un trophée aux Victoires de la Musique, En 2006, L'Eau  rencontrent un grand succès public et critique.

En 2010, l'album Charade dévoile de nouvelles facettes de la chanteuse, qui réalise par la suite les albums Histoire de J. (2014) et L'An 40 (2019).