Cecil Recchia et groupe .jpeg

 ©loupdemer

twenty feet from stardom(2).jpg
FRA - PORTRAIT - JEANNE CHERHAL-© Gilles Vidal (2).jpg

c. Gilles Vidal

Laurent-Gerra.jpg

Cecil L RECCHIA  / PLAY BLUE  

Vendredi 17 juin 20h30 / Abbaye de Blasimon.  25€ / tarif réduit : 20€* Concert annulé par arrêté préfectoral pour cause de canicule 

Cecil.L. Recchia, sacrée Artiste Jazz Vocal 2021 (Best of Jazz Mag/ Jazz News), revisite dans PLAY BLUE, les célèbres standards du label Blue Note. 

 

Après un disque consacré à la Nouvelle Orléans, Cecil L. Recchia nous emmène à New York et plus précisément dans les archives du label Blue Note. La chanteuse a eu une idée simple et originale : ajouter des paroles sur certains des plus grands titres instrumentaux qui ont fait le succès du label américain. C’est avec ses mots que la chanteuse s’approprie ces classiques du jazz, comme sur le célèbre titre "Driftin" d’Herbie Hancock ou encore "The Sidewinder" de Lee Morgan.

Cette envie d’expérimenter et de proposer un nouveau regard sur ces standards avait déjà démangé la chanteuse. En effet en 2015, sur son disque Songs of the Tree : A Tribute to Ahmad Jamal, Cécil L. Recchia avait eu cette volonté de mettre des paroles sur la musique du pianiste et compositeur américain.

La chanteuse a également eu à cœur de mettre la danse au centre de ce projet : "Pour moi le jazz, c’est d’abord le rythme et la pulsation : il faut faire entendre la batterie dans sa voix"  confie Cecil L. Recchia. Un rapport au corps primordial et nécessaire pour convoquer sur ce disque toutes ces grandes figures du jazz qui ont marqué le mythique label… 

Un album unanimement salué par la critique :

« La voix française du jazz » France Culture

« Le jazz magnifiquement chanté par Cecil.L.Recchia » France Inter

« Cecil L. Recchia réussit parfaitement son pari osé » Jazz Magazine **** 

« Un album stimulant » Télérama fff

« Fallait oser… Ça marche ! Brio et justesse » TSF Jazz

« Un album en plein cœur du jazz et de façon totalement novatrice » France Musique (Open Jazz)

« Une des grandes vocalistes françaises du jazz. Irrésistible » Musique Matin - France Musique

« Grâce et élégance. Un disque absolument formidable » France Info

Avec Cecil.L.Rechia - voix et textes 

David Grebil - arrangements et batterie

Noé Huchard - piano

Luca Fattorini - contrebasse

Malo Mazurié - trompette

César Poirier - saxophone

Une soirée organisée par le festival Vino Voce en partenariat avec La ville de Blasimon,la cave de Sauveterre Blasimon Espiet et Syndicat des vins de l'Entre-Deux-Mers. Restauration sur place à partir de 19h 

 

Extrait du concert 

TWENTY FEET FROM STARDOM / Un film de Morgan NEVILLE

Mardi 30 août 20h00 / Cinéma UTOPIA. Soirée  en partenariat avec le festival Vino Voce

Twenty Feet from Stardom raconte l’histoire secrète des choristes qui se cachent derrière les plus grands hits de la musique populaire. Elles ont chanté avec Sting, Mick Jagger, Bette Midler, Stevie Wonder...

 

Le film est une célébration de ces voix de l’ombre, de ces performances d’exception qui, loin de la lumière des projecteurs, du fond de la scène, ont largement contribué au succès planétaire de ces chansons que nous connaissons tous  

Le film suit une demi-douzaine de ces chanteuses de talent à travers l’histoire de la musique. Chacune a sa propre expérience à partager, en marge de la gloire et des stars mondiales. Elles représentent des styles musicaux variés, illustrent des époques différentes, mais toutes font partie de la grande famille des voix qui nous font vibrer. Leur tour est venu d’entrer dans la lumière…

Le film a été couronné de très nombreux prix, dont l'Oscar du meilleur documentaire en 2014

Jeanne CHERHAL  / CINEMA !  

Production Les Visteurs du soir / L'institut Lumière 

 
Vendredi 9 septembre 20h30 / salle des Dominicains  30€ / TR 20€ 

 

Seule en scène, Jeanne Cherhal, revisite plusieurs classiques de la chanson de film et transforme son piano en un fabuleux projecteur de souvenirs

 

« En 2019 à Lyon, quand Jeanne Cherhal a chanté la chanson du Parrain devant 3 000 personnes à l’occasion de la remise du Prix Lumière à Francis Ford Coppola, et qu’elle l’a fait de façon si belle et si personnelle, j’ai vite compris qu’on ne pouvait pas en rester là. Trois minutes et vingt secondes, c’était trop court", Se souvient Thierry Frémaux directeur de l'Institut Lumière .

 

« Parle plus bas mais parle encore, de l’amour fou, de l’amour fort… ». Le désir de la revoir et de l’entendre a commencé là, à ces mots, à ces notes. (…) Un an plus tard, en octobre 2020, elle s’est installée seule en scène, rue du Premier-Film, et a visité sa propre histoire du cinéma.

 

Elle peut tout faire, Jeanne, et elle a tout fait : « La Chanson d’Hélène » pour se souvenir de Romy Schneider et de Michel Piccoli, « Porque te vas » de Carlos Saura, le mini-concerto de « L’Horloger de Saint-Paul » écrit par Philippe Sarde et « Jésus revient » où elle s’amuse à faire chanter la foule.

Au total, un spectacle unique et imprévisible qui a laissé le public enchanté.

Les chansons de cinéma relèvent d’un genre musical à part, à mi-chemin entre l’intime et le mythologique, entre le personnel et le collectif.

Jeanne a choisi elle-même les morceaux qu’elle interprète et on sent qu’elle les aime, en même temps que son interprétation en renforce le mystère. Ils sont à elle pour un soir mais elle les offre pour toujours. »

"Tout l’enjeu  a été pour moi de piocher dans ce répertoire infini, afin d’inventer une balade cinématographique en réarrangeant pour le piano-voix les morceaux qui m’attiraient le plus.

J’envisage ce concert comme un objet en mouvement, un instantané de plaisir musical, et surtout une merveilleuse occasion de chanter mon amour pour le cinéma. » Jeanne Cherhal 

Extrait du concert

Chanteuse, autrice-compositrice, pianiste, Jeanne Cherhal est affiliée au courant de la nouvelle scène française des années 2000.

Seule au piano ou en compagnie de musiciens pop rock voire d'un orchestre, elle flirte une première fois  avec le succès grâce au titre « Le Petit voisin ».

 

En 2004, son album Douze Fois Par An lui vaut un trophée aux Victoires de la Musique, En 2006, L'Eau  rencontrent un grand succès public et critique.

En 2010, l'album Charade dévoile de nouvelles facettes de la chanteuse, qui réalise par la suite les albums Histoire de J. (2014) et L'An 40 (2019).

Rencontre avec Laurent GERRA / LA VOIX DE HAUTE VOLTIGE.

Avec la participation de Joana REVIS, orthophoniste et spécialiste de la voix de Laurent Gerra  

Samedi  10 septembre 11h.00  Salle des Cordeliers  Entrée libre 

Le plus célèbre des imitateurs nous fait entrer dans les coulisses de son métier.

Entre disposition physiologique (Laurent Gerra aurait les cordes vocales asymétriques !) oreille musicale et génie de l'observation, comment Laurent Gerra fait-il pour reproduire le phrasé et la voix des personnalités qu'il imite ? Quelles sont celles qui lui résistent ? Ses préférées ? D'où lui vient son talent de chanteur pour imiter Johnny ou Aznavour ?  

 

Non content d'être un humoriste et un imitateur hors pair, Laurent Gerra est aussi un grand connaisseur  des mécanismes et du mystère de la voix. En 2018, il s'est même prêté à une recherche du CNRS qui a étudié sa voix. Qu'est-ce que cette étude lui appris sur sa pratique ? 

La rencontre sera suivie de la vente et dédicace des livres de Laurent Gerra et Joana Revis

Samedi 10 septembre, de 11h à 17h /
De jeunes musiciens et artistes lyriques chantent sur les places et dans les rues de Saint-Emilion. 

Une manifestation coordonnée par Maryse Castets, artiste lyrique et professeur de chant.


Amandine Portelli (mezzo /alto), Pierre Paillet (baryton), Samuel Rouveure (ténor), Carlos Lopez (ténor), Marcos Alvarez (baryton et guitare), Emily Duprat (soprano), Nicolas Contamine (piano), Christian Michel (mandoline)  

elisabeth Quin (2).jpg
Maria-Mazzotta-Foto-3.jpg
Lucile Richardot et Tictatus coupé.jpg
Zachary Wilder.jpg

 ©Teddie Hwuang

Frédéric Serrano portrait .jpg

Elizabeth QUIN / Quelles sont les voix que vous aimez, je vous dirai qui vous êtes 

Samedi 10 septembre 15h00 / Salle des Cordeliers  Entrée libre
Elisabeth Quin, c'est une voix et une parole singulières qui, depuis plus de trente ans, rendent plus intelligents ceux qui l'écoutent, d'abord à la radio puis à la télévision. Son émission 28 minutes sur Arte, a fêté cette année ses 10 ans !
Pour le festival  Vino Voce, Elisabeth Quin  fait entendre et commente les voix qui la hantent, la séduisent, l'émeuvent, peut-être l'agacent... Elle nous livre ainsi une sorte d'autoportrait  par voix interposées. 
Les voix, en effet, peuplent notre imaginaire. Elles éveillent en nous des souvenirs, des émotions : les voix  des acteurs, des chanteurs, des écrivains, des personnalités politiques qui ont marqué notre vie ou celle de notre génération.
Nous avons tous en nous un panthéon de voix qui nous habitent. Celui-ci est propre à chacun, souvent inconscient.  Le partager, c'est partager un moment rare d'intimité.     
La rencontre sera suivie de la vente et dédicace des livres d'Elisabeth Quin 

Maria MAZZOTTA / AMORE AMARO. 

Tarentelles des Pouilles et autres chants de la Méditerranée 

Samedi 11 septembre 17h30 / Douves du manoir Galhaud  20€ / tarif réduit : 15€*

Maria Mazzotta - chant, Vince Abbracciante - accordéon

Dans son dernier album Amore Amaro (Amour Amer) Maria Mazzotta  chante les visages de l'amour ; l’amour qui fait bondir nos cœurs, les affole, les blesse, les brise parfois, mêlant de sa voix rauque et envoûtante, chansons populaires venues du folklore méditerranéen et compositions personnelles 

La chanson qui donne son titre à l'album a été composée par Maria Mazzotta. C'est un chant sauvage et frénétique, construit sous la forme d'une pizzica, une musique de transe de la région du Salento qui est aussi une des formes de la tarentelle. 

Ailleurs, on reconnaîtra les airs des chansons populaires de Demenico Modugno, Ganbriella Ferri ou encore de la grande artiste sicilienne Rosa Balistreri, enrichies de nouveaux sons et paroles.

Magnifiquement lyrique, tantôt pétillante, tantôt véhémente, Maria Mazzotta donne un nouveau souffle aux traditions ancestrales. 

Extrait du concert 

Maria Mazzotta est une figure emblématique de la région des Pouilles et l'une des voix les plus imposantes de la musique traditionnelle italienne. Elle étudie le piano et la harpe au Conservatoire de Lecce avant de se consacrer au chant lyrique, à la polyphonie et aux chansons traditionnelles ethniques. Elle fut la voix du célèbre ensemble Canzoniere Grecanico Salentino, l’un des groupes-phares de la musique traditionnelle des Pouilles.

Le concert est suivi d'un verre 
Le billet pour ce concert peut être couplé avec celui de la soirée "Mad Songs". Voir Pass samedi sur notre page billetterie  

Lucile RICHARDOT / Zachary WILDER / Ensemble TICTACTUS

MAD SONGS. Folies baroques

Samedi 10 septembre 20h45 / salle des Dominicains  30€ / tarif réduit : 20€*

Lucile Richardot (Mezzo-soprano), Zachary Wilder (ténor), Stéphanie Petibon (théorbe et luth), Andreas Linos (Archet), Brice Sailly (clavecin), Caroline Delume (guitare baroque). 

Airs de l’Angleterre du XVIIè siècle : Henri Purcell, John Blow, John Coperario

Lucile Richardot (« La diva que tout le monde s’arrache » Télérama)  et le magnifique ténor américain Zachary Wilder nous emmènent sur les sentiers escarpés de l'âme humaine.

 

Epoque éprise de mélancolie et d'exploration des tourments de l’âme, le ​XVIIème siècle anglais  a chanté la folie comme nul autre; donnant naissance au nouveau genre des Mad Songs ou chants de la folie, pour lesquels les plus grands poètes et compositeurs rivalisent  d'inventivité.

 

De la folie douce, plutôt amusante, à la consolation ou la résignation, en passant par la passion démente du chagrin d’amour, ce programme est un tour de force tant vocal qu'émotionnel pour les deux chanteurs qui nous conduisent sur les chemins escarpés de l'âme humaine. 

Extrait du spectacle

Lucile Richardot, "la mezzo au timbre incroyablement racé aux ombres envoûtantes et au tempérament de feu" (Classica), chante avec les plus grands ensembles, de Pygmalion aux Arts Florissants, du Poème Harmonique aux Cris de Paris et a enregistré de nombreux disques qui illustrent l'immense palette de son talent : de la Passion selon Saint Matthieu à Luciano Bério, Gustav Mahler, Nadia Boulanger et Scarlatti. Elle se produit sur la scène des plus grands festivals et d'opéra.  

 

Zachary Wilder : Fort d’une technique irréprochable, de la beauté de son timbre et d’une musicalité raffinée, le ténor américain Zachary Wilder est régulièrement salué pour ses accomplissements dans la musique des XVIIe et XVIIIe siècles. Il est tout autant recherché pour les concerts que pour les productions d’opéras des deux côtés de l’Atlantique.

Zachary Wilder collabore avec les ensembles les plus fameux du monde comme Pygmalion, Les Arts Florissants, L’Arpeggiata, Le Concert d’Astrée, the Boston Early Music Festival, Cappella Mediterranea, Collegium Vocale Gent, Early Music Vancouver, The English Baroque Soloists, mais aussi des orchestres symphoniques tels que Royal Philharmonic Orchestre, the San Francisco Symphony Orchestra, and the Saint Louis Symphony Orchestra.

Le billet pour ce concert peut être couplé avec celui de l'après-midi "Amore Amaro" de Maria Mazzotta.  Voir Pass samedi sur notre page billetterie

 

Frédéric SERRANO / VENEZ CHANTER ! 

Dimanche 11 septembre 11h00 / Salle des Dominicains. Saint-Emilion Entrée libre  

Le chef de chœur Frédéric Serrano vous invite à venir chanter dans le cadre d'un atelier pas tout à fait comme les autres...  Alors, osez, venez chanter !  

Bien" chanter ou "mal" chanter n'est qu'un qualificatif attribué en réponse à des codes donnés dans un contexte particulier.

Un chanteur lyrique excellera dans une partition de Mozart ou Rossini. Mais que fera-t-il face à un chant bulgare, un chant corse, une chanson de Barbara ? Il n'aura pas les bons codes, possèdera une technique vocale inappropriée et, au final, on dira de lui qu'il chante "mal"...

L'important n'est pas de bien ou mal chanter, mais de chanter.

Que puis-je chanter avec ma voix, avec mon corps, avec mon bagage, ou sans bagage ?

Ce rendez-vous proposera un moment d'exploration vocale afin de trouver de nouvelles voies pour nos voix.

Acteur incontournable de la vie chorale en Aquitaine, Frédéric Serrano dirige plusieurs ensembles du plus amateur au plus professionnel.  L’Ensemble Vocal Stella Montis, en grande partie dédié à la musique vocale contemporaine, est celui qui a plus particulièrement contribué à développer sa notoriété de chef de chœur et à affirmer sa propre personnalité. 

Frédéric Serrano a, par ailleurs, développé ses activités chorales en s'intéressant à tous types de publics chanteurs dont  des détenus (Gradignan et Bédenac), des enfants (Ma Voix et Toi puis Demos au Grand Théâtre) ou des jeunes gens en cure post-psychiatrique (Domaine de Montalier)

Il est régulièrement invité à diriger des stages ou concerts ainsi qu'à participer à des jurys, dans la région et à l'étranger (Bruxelles, Palma de Majorque, Riga...).

UN DIMANCHE APRÈS-MIDI AU CHÂTEAU LARMANDE

château larmande.jpg
Masterclass Irène Kudela

©Laurent Robert

Irène KUDELA / Piano Stéphane TRÉBUCHET /MASTERCLASS DE CHANT LYRIQUE. Programme : la mélodie française 

Dimanche 11 septembre 14h30 / Château Larmande Entrée 10€ TR 5€ 
La chef de chant Irène Kudela nous fait entrer dans les coulisses du travail vocal des chanteurs d’opéra. Un travail fascinant auquel il est rare de pouvoir assister. Comment accompagne-t-on un artiste pour lui faire atteindre le summum de son art ? Ce travail nécessite une oreille aguerrie car le chanteur a souvent besoin d’une oreille et d’un regard externes pour apprendre son rôle et avancer dans son répertoire. Le chef de chant veille à la justesse, à la prononciation du texte mais aussi à l’esprit dans lequel a été écrite la partition. Irène Kudela est réputée pour son talent de pédagogue et très appréciée pour sa grande bienveillance envers les chanteurs.   

Après plusieurs années consacrées au répertoire lyrique slave, cette Masterclass sera centrée sur la Mélodie française, l'autre domaine d'expertise d'Irène Kudela pour lequel elle est invitée dans de nombreuses maisons d'opéra, du japon à l'Europe du nord. 

 

Pianiste polyglotte,  Irène Kudela mène une carrière au croisement de la musique et de la linguistique. Chef de chant, elle est invitée par les plus grands Opéras et Festivals d'Art Lyrique internationaux. Elle forme de jeunes chefs de chant et chanteurs à l’Académie de l’Opéra de Paris, au Théâtre du Bolchoï à Moscou,, au National Opera Studio de Londres.

Stéphane Trébuchet est Médaillé d’Or du Conservatoire de Bordeaux et 1er  prix d’accompagnement de la ville de Paris. Pianiste des concours lyriques internationaux,  Robert Massard et Bordeaux-Médoc, il partage sa passion du récital avec de nombreux artistes.

Regarder la Masterclass d'Irène Kudela 

Années folles Visuel.jpg

Compagnie VocAliques / CABARET DES ANNÉES FOLLES /  / Irène Bourdat, soprano; Jean Michel Sereni, baryton et guitare;  Annini Tsiouti, pianiste 

Dimanche 11 septembre 17h30 / Château Larmande   20€ / tarif réduit : 15€*
Au programme : Yvette Guilbert, Maurice Yvain, Cole Porter, George Gershwin, Maurice Chevalier, Kurt Weill, Carlos Gardel...

 

Un spectacle festif qui mêle airs et duos d'opérettes, chansons, music-hall et jazz, recréant l'atmosphère d'une soirée musicale d'entre les deux guerres.

Les années 1919 à 1929 sont en effet pleines de folies !

En musique, elles voient la naissance d’une opérette moderne d’un nouveau genre, qui va lorgner vers les rythmes d'outre-Atlantique et le jazz. Elle frôle la comédie musicale, genre typiquement américain,  et le music-hall, dont les vedettes tiennent l'affiche, avec notamment le couple Maurice Chevalier et Mistinguett.

 

Au programme de ce spectacle, des extraits d’opérettes, des chansons qui reflètent la libération des mœurs et des femmes. Durant les Années folles, les femmes fument, montrent leurs jambes, s'amusent, dansent et se coupent les cheveux à la garçonne !

Des rythmes nouveaux, comme le tango et le fox-trot deviennent populaires et sont repris dans les chansons.  

Le  jazz conquiert un public de plus en plus large. Les compositions de Gershwin et de Cole Porter deviennent .d'immortels standards !

Mais en 1929, le krach boursier sonne le glas de cette période d’insouciance. C'est le début d’une dépression économique mondiale. L’orage des années 30 gronde sur l’Europe…

Un verre de clôture du festival est offert sur la terrasse du château à l'issue du concert

Extrait du spectacle

 

Irène Bourdat. Soprano.  Chanteuse, pianiste, comédienne, Irène Bourdat a fait partie du chœur d’adultes de Notre-Dame de Paris, elle se spécialise ensuite en chant baroque (soliste dans Didon et Enée, de Purcell, Esther de Racine/Moreau) et joue régulièrement avec des musiciens de renom dans des programmes très variés (ensemble Il Sonetto Musicale, tournées en France et à l’étranger). Elle est professeur associé à la Sorbonne, où elle est responsable de l’expression vocale. Elle crée en 2012 la Compagnie VocAliques dont elle est la directrice artistique. 
 
Jean-Michel Sereni. Baryton, comédien. Après une carrière de chanteur centrée sur des rôles mozartiens, l’opéra baroque et l'opérette,  Jean-Michel Sereni se consacre à la musique d'aujourd'hui. Il a chanté au Théâtre des Champs Elysées, au Châtelet, à Marseille, Metz, Montpellier …. A l’étranger, il s’est produit notamment à l’Opéra Royal de Wallonie, à Londres ; Palerme, Reykjavik, Fribourg... 
Annini Tsiouti, pianiste. Elle  privilégie la musique des 20e et 21e siècles, tant dans son activité de pianiste que de musicologue. Ses programmes de concert mettent la création contemporaine en vis-à-vis avec des œuvres antérieures, offrant des nouvelles pistes d’écoute et de découverte. Annini a créé plusieurs œuvres de compositeurs Chypriotes pour piano solo ou pour ensemble avec piano. Elle a donné à Paris des récitals solo et des concerts de musique de chambre. Elle a participé à Athènes à une série de concerts de musique contemporaine organisée par la Fondation Onassis. 

Le concert est suivi d'un verre de clôture du festival sur la terrasse du château. 

Forfait pour l'ensemble des spectacles et rencontres : 85€/ 60€ tarif réduit*. 

Forfait samedi : 2 concerts  45€ / TR 30€

Tarif réduit : moins de 26 ans, chercheurs d'emploi, minima sociaux.